Notre histoire

2014

La prise de conscience

Après 15 ans de pratique clinique et quelques années comme instructeur au CLESS*, Jean-Christophe Cejka, anesthésiste aux Hospices Civils de Lyon, constate à regret l'inéluctabilité des erreurs humaines dans les prises en charge et les coûts abyssaux qui en découlent, en termes de frais et de vies humaines.

Il engage une réflexion sur la création d'un assistant digital pour pallier ces insuffisances.

Nos valeurs

* Centre Lyonnais d'Enseignement par la Simulation en Santé, http://cless.univ-lyon1.fr

L'incubation

Après avoir mûri son projet, Jean-Christophe Cejka rencontre les responsables de Pulsalys*, la SATT** de Lyon. Convaincus par sa démarche, ils acceptent de l'accompagner.

L'incubateur finance alors le développement d'un outil mobile qui deviendra la première version de MAX.

En savoir plus sur MAX

* https://www.pulsalys.fr ** Société d'Accélération du Transfert de Technologies
2015
2016

MAX voit le jour

Jean-Christophe Cejka fait appel à l'expertise technique d'AXOPEN*, une ESN** lyonnaise, pour concevoir et développer la première mouture de MAX pour iOS.

La machine est lancée : les premiers écrans arrivent, puis les premiers mots, et MAX voit le jour !

Découvrez l'app mobile

* https://www.axopen.com ** Entreprise de Services du Numérique

Les premiers pas

Confié à des doctorants en médecine, MAX fait ses premières expériences au sein du CLESS. En découlera une première thèse en anesthésie-réanimation, dont les résultats seront publiés au congrès de la SFAR*, ainsi que dans le très sérieux BJA**, la meilleure revue d'anesthésie du monde.

MAX et la recherche

Pendant ce temps, les développements se poursuivent : de nouvelles fonctionnalités sur l'app mobile, et un éditeur web pour créer les procédures.

L'éditeur MAX

* Société Française d'Anesthésie-Réanimation, https://sfar.org ** British Journal of Anaesthesia, https://bjanaesthesia.org
2017
2018

La reconnaissance

Les choses s'accélèrent : l'éditeur web accueille de nouveaux outils, et deux autres thèses sont conduites sur MAX. La SFAR lui décerne son Prix de médecine d'urgence ; à la BPI*, il est lauréat de la bourse French Tech.

A la fin de l'année, Jean-Christophe Cejka fonde la société MEDAE.

Qui est MEDAE ?

* Banque Publique d'Investissement, https://www.bpifrance.fr

L'envol

Un nouvel article dans le BJA, de nouvelles thèses... le succès se confirme, l'équipe s'étoffe, et MEDAE met en ligne sa nouvelle plateforme collaborative.

La plateforme web MAX

A la rentrée de septembre, la commercialisation commence :
MAX déploie ses ailes !

2019
...

Et demain... ?

... MAX sort sa boule de cristal et devient prédictif : par l'analyse sécurisée des données de terrain, recueillies au coeur même de votre métier, MAX devance l'expertise et prévient les complications avant qu'elles ne surviennent.

Avec MAX, apaisez votre esprit : libérez vos talents.